« The thank You Economy » : buy this book for your clueless boss

 

Je suis en train de lire « The Thank You Economy » en ce moment, le dernier livre de Gary Vaynerchuk.

Avant de vous en dire plus sur le livre et sur Gary Vaynerchuck, sachez que ce bouquin qui traite du social media est recommandé par Dick Costolo (CEO de Twitter), Tony Hsieh (CEO de Zappos) et Seth Godin, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog.
Gary Vaynerchuk est un personnage très charismatique, entrepreneur à succès dans le vin online aux US (70M$ de CA), et qui emploie beaucoup de gros mots (tout ce qui commence par « f » et qui s’écrit en 4 lettres en anglais – cf sa dernière intervention à LeWeb). Mais derrière ce langage très crû, il propose toujours une argumentation très forte et exprimée très simplement.
The Thank you Economy n’est pas un énième livre sur le social media. Ce livre explique très simplement pourquoi les entreprises non seulement n’ont pas le choix – elles doivent aller sur le terrain du social media – mais il explique aussi comment le social media peut leur générer du chiffre d’affaires.
L’introduction est brillante : il y a très longtemps, avant tous les moyens de communication modernes, la réputation était le bien le plus précieux de chaque boutique. Le bouche-à-oreille, négatif ou positif, faisait et défaisait les business. Puis il y a eu les grands moyens de communication et l’explosion des medias, accompagnés de l’explosion de la publicité. Les gens n’avaient pas le choix : ils étaient obligés d’écouter, lire, regarder les publicités des marques.
Puis est venu le web et le social media qui marque le grand retour à l’importance de la réputation : les outils de recommandation et de communication entre particuliers sont différents de leurs prédécesseurs : en temps réel, vous savez exactement ce qu’il faut savoir sur un produit, quelque soit l’endroit dans le monde ou il est fabriqué ou vendu.

La réputation des entreprises de toute taille est donc bien de nouveau au cœur du business. Gary Vaynerchuck traduit cette réputation par une excellentissime et humaine gestion de la relation client. Il va même plus loin que ce terme de relation client, assez corporate finalement : il parle « d’attention » (« care » en anglais) à porter à ses clients comme si votre vie en dépendait (votre business en dépend en tout cas). Authenticité, originalité, créativité, honnêteté, bonnes intentions, politesse… ce sont désormais ces mots qui vont faire le succès de votre business.
Gary Vaynerchuk donne aussi les clés pour « faire » concrètement du social media, et affronte les arguments de ceux qui ne croient pas dans ce qu’il appelle la Thank You Economy.
La phrase du titre n’est pas de moi, je l’ai piqué dans la critique de ce livre qu’a fait Seth Godin, mais si vous ne l’achetez pas pour vous, « buy this book for your clueless boss !! »

 

Publicités

Catégories : Non classé

Suivez-nous

Ne perdez pas une miette

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :