« Only 4% of facebook fan pages have more than 10 000 fans »

On s’en fiche.

Si vous aviez le choix, vous préféreriez 1000 fans assidus qui vous posent des questions, relaient vos infos sur leurs blogs, facebook, twitter, forums etc, et qui by ze way achètent vos produits une fois par mois ? Ou bien 25 000 fans qui ne font strictement rien avec vous ?

Certes si vous avez 10 000 fans sur facebook, vous faites donc partie des very happy few qui savent mettre en place des mécaniques de recrutement de fans efficaces.

On l’a fait chez SFR pour les Séries MTV de SFR cet été. Une mécanique bien huilée avec une promesse forte, en phase avec les attentes de la cible, du contenu exclusif et de la dotation. Mais nous n’avons pas su éviter deux écueils : on s’est justement contenté de répondre aux attentes dans une posture globalement publicitaire au lieu de les dépasser avec une attitude plus relationnelle. Et nous avons sous-estimé le fait que mettre en place une fan page pendant 3 mois pour soutenir une campagne de pub ne suffit pas pour entrer durablement en relation avec cette cible. Aujourd’hui cette fanpage est de loin celle qui compte le plus de fans parmi les fanpages SFR, mais nous préférons ne pas l’activer si c’est uniquement pour parler d’une offre sans suivi relationnel.

Alors, si la taille ne compte pas, qu’est-ce qui compte ?

L’engagement. Et pour obtenir de l’engagement, une marque doit donner. Gratuitement d’abord.
Elle doit avoir un point de vue, proposer du contenu intéressant/drôle/quoi que ce soit qui soit en phase avec votre personnalité de marque.
Elle ne doit jamais cacher ses intentions finales évidemment, qui est de pousser une offre (je vous assure que SFR n’est pas une association philantropique !).
Elle ne doit pas essayer de s’inventer une légitimité pour aller sur facebook (syndrôme du « et si on faisait une appli qui fait crac-boum-hu pour viraliser ? »). Sinon, on ne fait que de la publicité en mode push dans un réseau social. C’est déjà pas mal Mais si vous investissez déjà des millions d’euros en TV, qui par définition est un media qui a une montée en couverture beaucoup plus rapide que tous les autres, à quoi bon acheter des expositions supplémentaires sur facebook ?

Je pensais à la marque Monoprix ce soir en faisant mes courses. Monoprix à un claim particulièrement en phase avec la promesse qu’une marque doit avoir en filigrane sur le web social : « on fait quoi pour vous aujourd’hui ? ».
C’est comme si Mr Monoprix me regardait dans les yeux en me disant « comment je peux rendre l’utile agréable pour vous aujourd’hui ? ».

C’est en trouvant d’abord les réponses à ces questions (comment rendre ma marque utile ET agréable ?) que vous pourrez alors définir et hiérarchiser les meilleurs moyens d’y arriver : refonte du site, création d’un blog, d’une fan page, d’un compte twitter, infiltration dans les forums, architecture de communication off-on, chronologie des medias et des discours…

Je trouve que le positionnement de Monoprix est une pépite qui pourrait permettre à la marque de rayonner très fortement sur le web avec enfin un discours différent des autres distributeurs (que je résumerais à : « acheter pas cher, c’est bon pour dans ton corps »).

Mais en fouillant un peu, je me rends compte que Monoprix à un référencement naturel assez pauvre. Certes le site monoprix.fr ressort bien sur le nom de marque, mais le compte twitter et la page facebook sont noyés dans la masse. Le twitter meriterait d’être boosté, la fanpage est 100% synchronisée avec twitter, et donc manque aussi un peu d’animation. Il y a très peu de liens depuis d’autres blogs (en tout cas qui pour ce qui remonte dans Google).

Il y a pourtant matière à créer et nourrir une communauté avec une telle promesse, et les preuves ne sont pas dures à trouver pour rendre la relation particulièrement utile et agréable :
– « aujourd’hui, c’est la grève, je vous aide à trouver le meilleur chemin pour que vous puissiez vous rendre au boulot sans problème. Et en plus, le monoprix de votre quartier est ouvert plus tard spécialement ce soir ».
– « aujourd’hui, toi le bobo parisien, tu as réveillonné avec ta famille. Je te connais petit canaillou, tu vas vouloir réveillonner avec tes potes maintenant. Alors viens vite dans ton monoprix en bas de chez toi parce que on fait des packages de promos foie gras + saumon + champagne.
– « aujourd’hui, j’ai juste envie de vous souhaiter un joyeux noël et j’espère que vous passez de merveilleux moments avec ceux que vous aimez ».
– …

Si on imagine une dose de géolocalisation, et ce n’est pas difficile sur twitter ou avec une appli mobile, on décuple encore plus l’expérience avec la marque.

Et vous, vous faites quoi pour votre communauté aujourd’hui ?

Publicités

Tags:,

Catégories : Non classé

Suivez-nous

Ne perdez pas une miette

2 Commentaires le “« Only 4% of facebook fan pages have more than 10 000 fans »”

  1. Anonyme
    29 décembre 2009 à 19 h 48 min #

    Euh, deux ou trois trucs…

  2. julien koné
    30 décembre 2009 à 8 h 44 min #

    c’est tout ???!!! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :